Fondation Denise Victor et Claude Moreno

La Fondation Denise, Victor et Claude Moreno sous l'égide de la Fondation du Judaïsme Français a été créée par Claude Moreno, le 25 juin 2015, date hébraïque du 5e anniversaire du décès de sa mère, Denise et du 20e anniversaire du décès de son père, Victor.

Présentation de la famille Moreno :

Son père, Victor est né à Alexandrie et sa mère, Denise et Claude sont nés au Caire.
Leurs origines remontent à l’Espagne d’où leur nom de famille sépharade espagnol, en effet sa grand-mère maternelle est née à Izmir en Turquie et son grand-père maternel est né à Yasmina près de Salonique en Grèce.
Sa mère, Denise, s’est mariée une première fois avec un juif français et est devenue veuve à l’âge de 22 ans, puis elle s’est remariée avec le père de Claude, Victor en 1954.
De cette union, sont nés Claude le 16 septembre 1955 et son frère Alain le 27 juin 1959.

Lors de l’affaire de Suez en 1956 où des troupes françaises, anglaises et israéliennes sont intervenues, sa famille et lui-même à l’âge d’un an ont été expulsés par les autorités égyptiennes vers la France.

Claude Moreno a ainsi pu poursuivre ses études en France jusqu'à obtention d'une Maîtrise de gestion à l'Université Paris-Dauphine en 1979. 
Claude Moreno, qui dès son plus jeune âge, parlait plusieurs langues étrangères, a toujours voulu travailler à l'international, et juste après avoir été diplômé, il a obtenu un poste de cadre commercial à Tokyo au sein d'une société d'import export japonaise qui importait des produits alimentaires français de renom.

Une fois revenu en France, Claude Moreno a travaillé au sein de la société Andros en tant que
Responsable Export, il y est resté deux ans et il est reparti à Hong-Kong où il créa sa société de
Consultant Marketing afin d'aider des sociétés françaises à se développer sur les marchés asiatiques notamment au Japon, en Corée du Sud puis en Chine. Il a ensuite travaillé en tant qu'Agent de grandes PME françaises aussi bien dans l'agroalimentaire que pour des accessoires de mode pour de grandes marques.

Il développa en Chine une activité d'éducation, de promotion et de recrutement d'étudiants avec des écoles hôtelières suisses de grande réputation et une école de mode italienne au sein de laquelle Moschino et Dolce ont étudié. 
Il a aussi implanté des franchises en Chine. 
Grâce à cela, il a changé la vie de plusieurs milliers de jeunes en leur permettant d'accéder à une excellente éducation, à l'étranger. 
Dans certains cas, Claude Moreno s'est arrangé pour obtenir des bourses auprès des écoles pour des jeunes défavorisés et des billets d'avion gratuits car il ne pouvait pas accepter qu'un jeune brillant ne puisse pas faire d'études supérieures à l'étranger sous prétexte qu'il ou elle, n'avait pas d'argent. 

Une biographie dont le titre est un patron français en Chine a été écrite par Axel Maugey, qui a reçu le Prix de l'Académie Française pour son oeuvre. 

La Fondation :

La Fondation apporte son soutien à des personnes défavorisées, par exemple en 2015, la Fondation a aidé l'association Partenaires (Partenaires Association) qui sort les enfants des rues du Bangladesh et leur donne une éducation, les loge et les nourris jusqu'à l'âge de 18 ans. 
En plus de les aider financièrement, Monsieur Moreno a organisé un évènement avec le Cirque Romanès afin de récolter des fonds pour cette association et de la faire connaître à un large public. Plus de 300 personnes étaient présentes. 
En 2016, la Fondation a aidé la Fondation Valentin Hauys (https://www.avh.asso.fr/fr) qui soutient les non-voyants, ce sujet touche particulièrement Claude Moreno étant donné que son grand-père était aveugle.

Le but de cette Fondation n'est pas seulement d'aider financièrement les différents organismes mais de leur donner des moyens humains pour pouvoir, par exemple, organiser des évènements, les faire connaître. 

Monsieur Moreno a à coeur de réunir autour de sa Fondation, un groupe de personnes bénévoles dans l'intérêt général de tous.

Les associations CASIP COJASOR http://www.casip-cojasor.fr/, AUJF https://www.aujf.org/ et Keren Hayessod https://www.kh-uia.org.il/En/Aboutus/Pages/about-kh.aspx qui s'occupent de personnes en difficulté, handicapées et qui font un travail merveilleux au sein de la commununauté sont aidées par la Fondation et à l'avenir il y aura une implication plus personnelle de la part de la Fondation pour mieux les faire connaître et les aider à récolter des fonds.

L'association israélienne LATET https://www.latet.org.il/en/ qui combat la pauvreté en Israël en organisant des actions, des distributions de produits alimentaires, une aide à la réinsertion, est une grande prorité de la Fondation et au cours des nombreux voyages à l'étranger, notamment en Asie et Amérique du Sud, Claude Moreno se charge de les faires connaître et de récolter des fonds pour aider cette association.
La Fondation octroie des bourses d'études incitant des jeunes dans la difficulté à poursuivre des études supérieures.
Après avoir travaillé avec différentes écoles, Claude Moreno constate que beaucoup de jeunes étudiants étaient brillants dans leurs études mais n'avaient pas forcément les moyens de poursuivre leurs études étant donné les coûts importants. Il a donc aidé ces étudiants en leur obtenant des bourses auprès d'établissements.

A l'étranger, plus particulièrement en Israël, la Fondation a octroyé une bourse Impact de l'association FIDF https://www.fidfimpact.org/impact/DynamicHTML/about_eng.html qui aident des jeunes n'ayant pas les moyens de poursuivre des études supérieures.

La Fondation accompagne également des proteurs de projets; en plus d'aider financièrement ces futurs leaders sociaux, la Fondation leur donne des conseils pour leur développement.

La Fondation Denise, Victor et Claude Moreno a contribué au projet Noé pour la jeunesse  https://www.noepourlajeunesse.org/ initié par le Fonds Social Juif Unifié, destiné aux jeunes de 18 à 30 ans et a été membre du jury de sélection pour l'octroi de subvention.

En plus de ces contributions financières, Monsieur Moreno intervient dans des lycées et universités, notamment pour l'association 100 000 entrepreneurs https://www.100000entrepreneurs.com/ et le goupe Alliance Israélite Universelle afin de prodiguer des conseils aux étudiants sur l'entreprenariat et partager son expérience en Asie. 

Enfin, la Fondation soutient l'entreprenariat social et les bénévoles désireux de développer des services envers la communauté afin de leur permettre d'avoir un meilleur avenir.

L'association SDT https://sdtofficiel.wordpress.com/  qui est un groupe de jeunes bénévoles au service de la communauté a reçu une aide financière de la Fondation et de nombreux conseils pour leur développement.

Moishe House https://www.moishehouse.org/ fait également partie des programmes que la Fondation a soutenu afin que des jeunes puissent, partout dans le monde, assumer leur judaïcité. 

Il n'y a rien de plus beau que d'aider son prochain quand on le peut, pas seulement financièrement mais aussi pouvoir contribuer à la réussite et au bonheur des autres sans rien attendre en retour et c'est ce que fait la Fondation Denise, Victor et Claude Moreno.