Fondation mère

Soutiens pérennes

Le montant total accordé pour les soutiens pérennes a été de 189 600 euros en 2016.

Institut Européen des Musiques Juives

Premier centre de documentation et de ressources sur les musiques juives en Europe, l'Institut Européen des Musiques Juives a été créé en 2006 par la Fondation du Judaïsme Français, l'association Yuval et la Fondation sous égide Henriette Halphen. Dirigé par le musicologue Hervé Roten, cet institut a pour objectifs la sauvegarde et la diffusion du patrimoine musical juif.

L’Institut a poursuivi son travail remarquable de sauvegarde et de diffusion du patrimoine musical juif, avec la publication de quatre CD (Mélodies hébraïques, Balkanes Séfarades, Somos los Cigarillos et Yerushe) et de dix partitions pour instruments ou voix. Il a poursuivi l’enrichissement de son site internet (iemj.org) qui reçoit 11 000 visiteurs mensuels. L’IEMJ a apporté son expertise musicale à plusieurs manifestations (Festival des Cultures Juives, expositions Marc Chagall et la musique à Paris et Roubaix, Campus Francophone du collège académique de Netanya, Institut Elie Wiesel…).

Dimanche 6 novembre 2016, le gala de l’IEMJ a réuni 400 personnes à la salle Cortot. Une cérémonie émouvante a été organisée jeudi 15 décembre dans les locaux de la Fondation du Judaïsme Français pour la remise des insignes d’Officier des Arts et des Lettres à Hervé Roten, directeur de l’IEMJ.

Bibliothèque des Fondations

La Fondation du Judaïsme Français, ainsi que la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, ont créé au sein des Editions de l’Eclat la collection des fondations. Une subvention annuelle est attribuée pour permettre à la collection de se développer. Les Editions de l’Eclat devraient publier en 2018 les actes du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française.

Festival des Cultures Juives

Créé en 2005, à l'initiative de la Direction de l'Action culturelles du Fonds Social Juif Unifié et des mairies des 3e et 4e arrondissements de Paris, le Festival des Cultures Juives propose une programmation pluridisciplinaire dédiée à la diversité des cultures juives.

Pour la 5e année consécutive, la Fondation du Judaïsme Français apporte son soutien au Festival des Cultures Juives. Le festival a proposé, du 14 au 28 juin 2016, des concerts, des conférences, des lectures, des projections de films, des expositions sur le thème de l’audace.

Institut Elie Wiesel

L'institut s’adresse aux étudiants des universités et des grandes écoles ainsi qu’au public non étudiant, désireux d’acquérir les fondements d’un savoir juif.

Prix Suzanne Auerbach

Le Prix Auerbach, qui récompense en alternance des recherches médicales sur l'asthme et sur la polyarthrite rhumatoïde a été remis, lundi 12 décembre 2016 dans le cadre du 29ème congrès de la Société Française de Rhumatologie. Deux professeurs ont été récompensés : Corinne Miceli, du Service de Rhumatologie B de l’Hôpital Cochin, et Thao Pham, du Service de Rhumatologie de l’Hôpital Sainte Marguerite à Marseille.

Bourses avec la Fondation pour la Mémoire de la Shoah

Cette bourse annuelle est destinée à soutenir les travaux d’un doctorant. La bourse a été attribuée à Catarina Cottic-Belloube pour son travail de recherche : Congrégation portugaise et espagnole de Londres : organisation communale et pratiques commerciales d’une communauté marchande juive. 

Subventions 2016

La commission d'attribution des subventions s'est réunie mardi 23 février 2016 et a alloué un montant total de 152 000 euros. Gros plans sur un certain nombre d'entre elles.

Dialogue citoyen

Grand-père, quel est ton nom ? Un projet pédagogique et artistique, mis en œuvre autour d’une réflexion sur la question du nom que l’on donne à ses grands-parents, en lien avec une histoire familiale, un peuple, une terre, une culture.

La vie et l'action du Grand Rabbin René-Samuel Sirat. Il s’agit d’un projet de sauvegarde et inventorisation des archives personnelles du Grand Rabbin Sirat.

Nathan le Sage de la Compagnie Passeurs de Mémoire est une pièce de théâtre pédagogique sur la rencontre de trois hommes ; un musulman, un juif et un chrétien. Ce conte initiatique pose les premières pierres fragiles d’une famille humaine et fraternelle.

Jeunes adultes 

Moishe House. Le projet américain de colocation à effet de renforcement de l’identité et de la culture juives, notamment pour des jeunes éloignés de la Communauté, s’est installé en France.

My ID Book. Une plateforme éducative à travers laquelle les jeunes explorent leur passé, découvrent l'histoire et les traditions de leur famille.  En remplissant douze missions via un logiciel ludique, ils réalisent le livre de leurs racines.

Souviens-toi, est une production de l’atelier théâtral de l’ORT de Strasbourg, s’adressant à des jeunes en échec scolaire. Ces ateliers favorisent l’approche des valeurs du vivre ensemble.

 

Manifestations culturelles

17e festival du cinéma israélien de Paris

Le festival Anima fait son festival…chez les Romanès. Sous le chapiteau du cirque Romanès, un évènement soutenu en collaboration avec l'IEMJ.

La Maison de la Culture Yiddish. Le projet de la refonte de la kindershul s’adresse à des enfants de 3 à 11 ans pour une initiation ludique à la langue et à la culture yiddish.

Le séminaire annuel intensif de langue et littérature avec, pour invité, Moshé Taube de l'Université Hébraïque de Jérusalem.

Aki Estamos. La Grande Fête Judéo-espagnole dite fête De Djoha. Au cours de cette journée festive, organisée par l’association des amis de la Lettre Sépharade s’entremêlent musique, chants, choral, contes, cirque et spécialités culinaires judéo espagnoles.

7e université d’été de Yiddish à Strasbourg par le Théâtre en l’Air (Der Lufteater) dont le but est la promotion de la langue et de la littérature yiddish.

11e édition du forum de la vie juive Limoud qui vise à faire connaître les dimensions de la vie et de la culture juives en les rendant accessibles à tout public.

Jew Salsa a pour objectif de diffuser les valeurs du vivre ensemble autour de la tolérance et de l’identité juive par la musique et l’art.

Tefillin, les boites noires du judaïsme. Ce film documentaire d'un jeune auteur Fragan Mutzel traite de la fabrication des boitiers de Tefillins, de leur signification ainsi que leur symbolique.

Les juifs dans le roman français au 19ème siècle. Des romanciers insoupçonnables d'hostilité à l'égard des juifs se révèlent sous un jour nouveau vers la fin du siècle.

Freud à Jérusalem, Eran Rolnik relate la saga de la psychanalyse en Palestine dans l'entre-deux guerres. Le récit se fonde sur des documents inédits découverts en Israël et à l'étranger.

Anakronic/Krakauer. Des clarinettistes s’associent pour composer et promouvoir une nouvelle musique klezmer sur les scènes du monde et produire un disque transatlantique et novateur.

Féministe et nationaliste, les femmes juives dans le sionisme politique (1897-1921) est une pièce de théâtre à visée pédagogique.

Un monde à réparer. Le livre de Job est l’aboutissement de 10 ans d’écriture par Isabelle Cohen, à partir des commentaires et analyse du Livre de Job.

Tenou’a. Le magazine piloté par Delphine Horvilleur, se définit comme étant un point de rencontre en France, pour les juifs de tous horizons, au niveau de la pensée et de l’art.

Kaminando i Avlando, revue trimestrielle de l’association Aki Estamos, s’emploie à faire (re)vivre la culture judéo-espagnole.

Mikhtav Hadash se veut un lieu de réflexion et d’échanges, un espace d’écoute et de pensée. Elle propose comme horizon un judaïsme ouvert. Il s’agit d’une revue généraliste qui traite des grandes questions auxquelles est confronté le judaïsme contemporain.