Retour à l'accueil

DIMANCHE 19 MARS


10h : présentation
Ariel Goldmann, Président de la Fondation du Judaïsme Français
Joseph Cohen et Raphael Zagury-Orly


10h30 – 11h45
Inépuisables identités
Président de séance : Joseph Cohen
Alain Finkielkraut, Bernard-Henri Lévy

12h – 13h15
Comment s’en sortir ?
Président de séance : Raphael Zagury-Orly
Elie Barnavi, Michel Wieviorka

14h15 – 16h15 Sessions parallèles
Peut-on parler d’une montée des violences ?
Modératrice : Laure Adler
Astrid von Busekist, Marc Crépon, Eva Illouz, Myriam Revault d’Allonnes

De la violence dans les textes hébraïques
Modérateur : Antoine Mercier
Jean Baumgarten, Claude Birman, Julien Darmon, Marc-Alain Ouaknin

16h30 – 18h30 Sessions parallèles
Femmes et violences
Vidéo artistique : Sigalit Landau "barbed hula"
Modérateur : Pierre Benghozi
Catherine Chalier, Delphine Horvilleur, Julia Kristeva, Liliane Vana

De la violence dans une économie mondialisée
Vidéo artistique : Mika Rottenberg "squeeze"
Modérateur : Brice Couturier
Leçon liminaire : Jacques Attali
Philippe Aghion, Marc Fiorentino

18h45 – 20h45 Sessions parallèles
La fragilisation de la démocratie – Violence et Politique
Vidéo artistique : Gérard Fromanger "Bleu Blanc Rouge"
Modérateur : Joseph Cohen
Ariel Colonomos, Stéphane Habib, Bruno Karsenti, Alexis Nouss, Patrick Weill

Sionismes et antisionismes
Modérateur : Dror Even-Sapir
Cédric Cohen-Skalli, Zeev Sternhell, Danny Trom, Raphael Zagury-Orly

21h15 – 23h
Images des violences, violences des images
"Images de la violence comme culture - un montage d'Alain Fleischer"
Modérateur : David Kessler
Luc Dardenne, Daniel Dayan, Alain Fleischer, Jean-Jacques Moscovitz, Ariel Schweitzer, Gérard Wajcman

LUNDI 20 MARS


10h – 12h Sessions parallèles
Ambiguïtés de la violence républicaine : religion, laïcité, droit
Modérateur : Clément Weill-Raynal
Pierre Birnbaum, Monique Canto-Sperber, Haïm Korsia, Blandine Kriegel

De la violence entre colonialisme et post colonialisme
Modérateur : Jean-Marc Dreyfus
Gérard Bensussan, Tobie Nathan, Pap N’Diaye

13h – 17h Sessions parallèles
13h – 16h
Que peut l’insertion sociale face à la montée des violences ?
Modérateur : Claude Askolovitch
Patrick Amoyel, Kahina Bahloul, Jean-Marc Chouraqui, Gilles Clavreul, Marc Cohen, Henri Cohen-Solal, Alain David, Jonathan Laurence, Paul Zawadzki

13h – 15h
Violences inter-religieuses et intercommunautaires
Vidéo artistique : Nira¨Pereg "Abraham Abraham - Sarah Sarah"
Modérateur : Isy Morgensztern
Armand Abécassis, Louis Marie Coudray, Tareq Oubrou, Edouard Robberechts, Jean-Louis Schegel

15h – 17h
Revenances de la Shoah
Vidéo artistique : Tamy Ben-Tor "Yid"
Modératrice : Frédérique Leichter-Flack
François Azouvi, Joseph Cohen, Jean-Marc Dreyfus

17h – 19h
Violences dans le théologico-politique
Vidéo artistique : Yael Bartana "Inferno"
Modérateur : Shlomo Malka
Olivier Abel, David Banon, Ghaleb Bencheikh, Daniel Sibony, Guy Stroumsa

20h – 21h
Clôture
Violences, force ? apaisement, faiblesse ?
Jean-Claude Milner

21h
"Perspectives"
Pierre Saragoussi
, Vice-Président de la Fondation du Judaïsme Français
----------------------------------------------------------------------------

DIMANCHE 19 MARS 2017


10h : présentation

Ariel Goldmann, Président de la Fondation du Judaïsme Français
Joseph Cohen et Raphael Zagury-Orly
10h30 – 11h45
Inépuisables identités

Président de séance : Joseph Cohen
Alain Finkielkraut, Bernard-Henri Lévy

12h – 13h15
Comment s’en sortir ?

Président de séance : Raphael Zagury-Orly
Elie Barnavi, Michel Wieviorka

13h15 – 14h15
Pause déjeuner

14h15 – 16h15 Sessions parallèles
Peut-on parler d’une montée des violences ?

Dans ce premier débat, nous aborderons la question de savoir si nous assistons aujourd’hui, à une réelle « montée des violences », ou bien si celle-ci ne serait que l’effet d’une surmédiatisation de notre contemporanéité fortement mue par une hypermédiatisation et un afflux quasi-ininterrompu d’images, de reportages, de témoignages ? La violence est-elle le propre de notre actualité, ou bien, ne fait-elle qu’adopter d’autres formes, d’autres moyens d’expression et de représentation ?

Modératrice : Laure Adler
Intervenants :
Astrid von Busekist, Marc Crépon, Eva Illouz, Myriam Revault d’Allonnes

De la violence dans les textes hébraïques

Modérateur : Antoine Mercier
Intervenants :
Jean Baumgarten, Claude Birman, Julien Darmon, Marc-Alain Ouaknin

16h30 – 18h30 Sessions parallèles
Femmes et violences
Vidéo artistique : Sigalit Landau "barbed hula"

La violence exercée à l’égard de la féminité, de la femme, ne saurait être niée. En effet, tout au long de l’histoire de l’humanité, elle se sera manifestée, exprimée, voire même déchainée. Elle est à l’œuvre dans les religions monothéistes tout comme, selon différentes modalités certes, se voit-elle, cette violence, profondément inscrite dans la modernité. Il nous appartiendra donc de mobiliser une autre herméneutique en référence explicite aux textes judaïques classiques capable à la fois de condamner cette violence indéniable à l’égard du féminin en proposant une autre possibilité, et ainsi une place et un rôle pour la femme au sein du judaïsme.

Modérateur : Pierre Benghozi
Intervenants :
Catherine Chalier, Delphine Horvilleur, Julia Kristeva, Liliane Vana

De la violence dans une économie mondialisée
Vidéo artistique : Mika Rottenberg "squeeze"


Modérateur : Brice Couturier
Leçon liminaire : Jacques Attali
Intervenants :
Philippe Aghion, Marc Fiorentino

18h45 – 20h45 Sessions parallèles
La fragilisation de la démocratie – Violence et Politique
Vidéo artistique : Gérard Fromanger "Bleu Blanc Rouge"


Modérateur : Joseph Cohen
Intervenants :
Ariel Colonomos, Stéphane Habib, Bruno Karsenti, Alexis Nouss,
Sionismes et antisionismes

Modérateur : Dror Even-Sapir
Intervenants :
Cédric Cohen-Skalli, Zeev Sternhell, Danny Trom, Raphael Zagury-Orly

20h45 – 21h15
Pause dîner

21h15 – 23h
"Images de la violence comme culture - un montage d'Alain Fleischer"
Table Ronde
Images des violences, violences des images

Suite à la projection du « medley cinématographique », il se tiendra une table-ronde sur le rôle de l’image aujourd’hui et comment celle-ci véhiculerait la violence dans la société contemporaine. Il nous faudra non seulement poser la question de savoir comment la violence est-elle aujourd’hui rapportée par l’image, mais aussi se demander si, de par son abondante et prépondérante présence, l’image ne réussit-elle pas, en dépit d’elle-même, à contribuer à une « montée » des violences tout en banalisant, voire en trivialisant, la réalité de la violence.

Modérateur : David Kessler
Intervenants :
Luc Dardenne, Daniel Dayan, Alain Fleischer, Jean-Jacques Moscovitz, Ariel Schweitzer, Gérard Wajcman

LUNDI 20 MARS 2017


10h – 12h Sessions parallèles

Ambiguïtés de la violence républicaine : religion, laïcité, droit

Si la République engage l’exercice d’une violence dite « légitime » dans l’application universelle de son ordre, et inversement, si le religieux, contraint à la sphère privée, entraîne inévitablement une certaine violence à l’égard de l’universalisme républicain, nous aborderons, dans le cadre de ce second débat (17h30-18h30), le rapport entre ces deux ordres distincts, mais difficilement séparables, et aborderons la question de la violence surgissant entre la République et le religieux dans leur nécessaire coexistence.

Modérateur : Clément Weill-Raynal
Intervenants :
Pierre Birnbaum, Monique Canto-Sperber, Haïm Korsia, Blandine Kriegel

De la violence entre colonialisme et post colonialisme

Ce panel devra tenter tout d’abord de comprendre les origines et les contextes historiques de ce que l’on appelle la violence coloniale. Qu’en est-il de cette violence ? De sa nature singulière, des motifs de sa diffusion et des différentes modalités de son développement, de son extension dans les pays coloniaux et, plus généralement, en Occident ? Mais aussi, il nous appartiendra de comprendre en quoi la violence dite postcoloniale lui serait liée ou reliée ? Qu’est-ce qui permettrait d’allier violence coloniale et violence postcoloniale autrement que selon une simple chronologie ou causalité ? Ainsi, nous interrogerons en quoi et pourquoi nous nous verrions, ou non, justifiés à penser la violence postcoloniale comme une résultante directe et immédiate de la violence coloniale. Ce panel devra ainsi interroger toutes les revenances, les spectres de la violence coloniale dans nos sociétés dites postcoloniales : sous quelles formes cette violence revient-elle ? Nous ne pourrons point éviter de poser la question de notre rapport à la mémoire coloniale ainsi que les modalités de commémoration de cette histoire catastrophique. Où situer le monde juif dans ce rapport ? Comment en est-il venu à être associé aux colonisateurs ?

Modérateur : Jean-Marc Dreyfus
Intervenants :
Gérard Bensussan, Tobie Nathan, Pap N’Diaye

12h00 – 13h00
Pause déjeuner

13h – 17h Sessions parallèles

Forum
13h – 16h
Que peut l’insertion sociale face à la montée des violences ?

Comment la société, et ainsi le lien social qu’elle constitue pour chacun de ses membres, peut-elle endiguer la violence et contribuer à réduire la montée des violences dont on ne peut que constater l’excroissance au sein même de l’espace de notre vivre-ensemble ? Peut-on toujours compter sur les dynamiques de la solidarité, sur les stratégies d’insertion et de réinsertion, voire même sur les politiques de normalisation, afin de contrer les différentes violences dont nous témoignons aujourd’hui les effets dévastateurs pour tout projet politico-sociétal ? La régulation de l’économie, les différentes actions politiques visant la stabilité économique des différentes couches de notre société demeure-t-elle une stratégie viable au regard des multiples causes et scènes de violences (religieuses, communautaires, etc.) qui animent, aujourd’hui, notre quotidien.

Modérateur : Claude Askolovitch
Intervenants :
Patrick Amoyel, Kahina Bahloul, Jean-Marc Chouraqui, Gilles Clavreul, Marc Cohen, Henri Cohen-Solal, Alain David, Jonathan Laurence, Paul Zawadzki

13h – 15h
Symposium
Violences inter-religieuses et intercommunautaires
Vidéo artistique : Nira Pereg "Abraham Abraham - Sarah Sarah"

On assiste aujourd’hui, et ce indéniablement, à un certain retour du religieux et au religieux que l’on ne peut dissocier d’un repli des communautés religieuses sur elles-mêmes et ainsi d’une certaine montée des tensions vécues entre elles. Posons donc d’emblée la question devant cette situation périlleuse : doit-on engager le dialogue, afin de pacifier la violence entre ces communautés religieuses, depuis le fond commun dit « abrahamique » des trois religions monothéistes ou alors en ayant recours aux principes universels, « neutres » et républicains ? En vérité, il nous appartient ici de réfléchir aux présupposés et aux conséquences à l’œuvre dans chacune de ces deux possibilités de pacifier les communautés religieuses et communautaires au sein d’un vivre-ensemble respectueux des droits de chaque citoyen. Nous convoquerons des personnalités des trois grandes religions monothéistes ainsi que des représentants de la société civile afin de débattre et dialoguer ensemble sur les possibilités et les manières d’imaginer un avenir sociétal apaisé où une forte et concrète réponse peut s’élever contre les violences inter-religieuses et intercommunautaires.

Modérateur : Isy Morgensztern
Intervenants :
Armand Abécassis, Louis Marie Coudray, Tareq Oubrou, Edouard Robberechts, Jean-Louis Schegel

15h – 17h
Revenances de la Shoah
Vidéo artistique : Tamy Ben Tor "Yid"

Le signifiant « Shoah » ne cesse de revenir dans les discours contemporains. Souvent on fait référence à la « Shoah » pour symboliser la singularité de l’extermination des Juifs en Europe. Or, les revenances de ce signifiant ne sont pas sans aussi marquer et engager de profondes réactions contestatrices, révisionnistes, voire négationnistes. En effet, se profile, dans ces revenances de la Shoah, un profond rejet de la singularité de cet événement historique.

Modératrice : Frédérique Leichter-Flack
Intervenants :
François Azouvi, Joseph Cohen, Jean-Marc Dreyfus

17h – 19h
Symposium
Violences dans le théologico-politique
Vidéo artistique : Yael Bartana "Inferno
"


Si l’histoire, à la fois sainte et profane, du judaïsme est truffée de violence, il nous appartiendra ici d’examiner dans quelle mesure celui-ci contient et ainsi peut élaborer une manière propre pour circonscrire et réduire, si ce n’est pas carrément, évincer la violence. Il faudra ainsi revenir aux textes judaïques (textes de Loi, d’interprétations midrachiques et de commentaires talmudiques, textes allégoriques, textes philosophiques de l’Age d’Or espagnol en passant par la Haskallah et jusqu’à Rosenzweig et Levinas) en se réservant toutes les questions et les interrogations critiques afin de tracer les linéaments directeurs d’une pensée de la « non-violence » propre au judaïsme sans pour autant transformer celui-ci en un moralisme de bons sentiments ou encore en un spiritualisme animé d’une quête de bien-être personnel.

Modérateur : Shlomo Malka
Intervenants :
Olivier Abel, David Banon, Ghaleb Bencheikh, Daniel Sibony, Guy Stroumsa

20h – 21h
Clôture
Violence, force ? Apaisement, faiblesse ?
Jean-Claude Milner

21h
"Perspectives"
Pierre Saragoussi, Vice-président de la Fondation du Judaïsme Français
Pour assister à l'événement
l'enregistrement préalable est obligatoire,
conformément aux dispositions du plan Vigipirate
et aux mesures de sécurité du CESE.
Complet
Suivez l'actualité du Colloque
sur les réseaux sociaux