Retour à l'accueil

Objet & Ambition


Une histoire prestigieuse


En 1957, Edmond Fleg et Léon Algazi fondaient le Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française. Animé par de grandes personnalités intellectuelles (Eliane Amado-Valensi, Léon Ashkénazi, Henri Atlan, Jean Halpérin, Vladimir Jankélévitch, Annie Kriegel, Emmanuel Levinas, Robert Misrahi, André Neher, Jean Wahl, etc.), le Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française était ouvert, notamment à des intervenants étrangers (tels Yossef Haïm Yerushalmi, Elie Wiesel, et tant d’autres). Il démultipliait ainsi les questionnements et les propositions afin de déployer une certaine approche du rapport entre la judéité et le monde moderne, et se risquait à l’élaboration d’une recherche autour d’une judéité plurielle.

Le Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française se dotait d’une signification pédagogique incontestable en ce qu’il se donnait comme tâche d’instruire la renaissance d’une judéité en France en redonnant vie à un débat d’idées capable de faire écho aux multiples voix et histoires variées de ce nouveau visage du judaïsme français.

Les défis d’aujourd’hui


La situation du judaïsme français, francophone et européen, a profondément évolué. Cette évolution a certes permis de fournir une identité significative et profonde au Juifs français et européens bien qu’elle aura aussi créé, dans certains cas de figure, des replis identitaires, communautaires et religieux parfois inquiétants.

Pour répondre aux nouveaux défis du judaïsme contemporain, en France et en Europe, le Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française renait. Son dessein est de répondre à l’exigence jadis nécessaire de reconstituer l’identité et la vie juive en France, mais aussi d’ouvrir une réflexion contemporaine et internationale sur la portée et les ressources d’une judéité approchée à l’aune de tous ses multiples visages, philosophiques et socio-politiques, théologiques, scientifiques et artistiques.

A cette ambition, il faut ajouter une seconde non moins importante : celle d’autoriser et d’organiser un espace d’où pourrait émerger, dans le sillage de cette grande tradition intellectuelle juive, et en prolongeant son engagement, une génération de jeunes intellectuels désireux de poursuivre, dans le cadre du Séminaire René Cassin, cette interrogation complexe sur le rapport entre la judéité (religion, culture, civilisation, littérature, esthétique), la société européenne et le monde contemporain.

Le Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a vocation à réunir des intellectuels venant de partout au sein d’un espace de réflexion et de dialogue où toutes les questions relatives à la judéité et au monde contemporain pourront être posées sans complaisance en sollicitant des personnalités invitées à un débat pointu, rigoureux et respectueux.

Le Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française abordera des questions difficiles, voire douloureuses, en exigeant de repenser au cœur de notre contemporanéité les thématiques qui travaillent depuis toujours la conscience juive. En abordant ces thématiques, se démultiplieront des recherches importantes ouvrant à de nouvelles et inédites percées et interprétations.


Actu_37
Pour assister à l'événement
l'enregistrement préalable est obligatoire,
conformément aux dispositions du plan Vigipirate
et aux mesures de sécurité du CESE.
Complet
Suivez l'actualité du Colloque
sur les réseaux sociaux