Retour à l'accueil

Comité d'honneur




Armand Abecassis


abecassis-photoest un écrivain français, né au Maroc. Il est professeur honoraire de philosophie générale et comparée à l’Université Michel de Montaigne de Bordeaux, enseigne à l’Ecole Aquiba de Strasbourg et à l’Alliance Israélite Universelle.
Il reçoit en 2009 le Prix de l’Amitié judéo-chrétienne de France. Ses écrits et ses enseignements cherchent à promouvoir un dialogue fécond entre ces deux religions.

Ouvrages majeurs :
- Jacob, Rachel, Léa et les autres, Albin Michel 1981
- La pensée juive en 4 volumes, LGF de 1987 à 1996
- En vérité je vous le dis, une lecture juive des Evangiles, LGF 1999
- Le Livre des Passeurs, avec sa fille Eliette Abecassis, Robert Laffont 2007
- 20 clés pour comprendre les grandes religions, avec Jean-Pierre Allali, Régine Azria et Elie Barnavi, Albin Michel

Henri Atlan


atlan-photoné en Algérie, est médecin biologiste, philosophe et écrivain français.
Elève à école Gilbert Bloch d’Orsay, fondée par Robert Gamzon, il obtient en 1958 un doctorat en médecine puis en 1971 un doctorat d’Etat des Sciences.
De 1983 à 2000 il fut membre du Comité Consultatif National d’Ethique pour les sciences de la vie et de la santé. Il est professeur émérite de biophysique et directeur de recherche en biologie humaine de l’hôpital universitaire d’Hadassah à Jérusalem et directeur d’études à l’EHESS.
En 2009, à la demande Nicolas Sarkozy il est nommé au Conseil de la création artistique par Marin Karmitz.
Il est décoré Chevalier de la Légion d’Honneur, Officier de l’ordre national du Mérite et Officier des Arts et des Lettres.
Ses travaux mettent en regard plusieurs disciplines comme la science, les texte bibliques, mythologiques et talmudiques et la philosophie et tentent de briser la ligne de partage entre rationalité et foi dogmatique.
Ouvrages majeurs :
- L’Organisation biologique etla Théorie de l’information, Hermann 1972
- A tort et à raison, intercritique de la science et du mythe, Seuil 1986
- Les Etincelles de hasard, 2 tomes Seuil 1999 / 2003
- Le Vivant Post-Génomique ou qu’est-ce que l’auto-organisation ? Odile Jacob 2011
- Croyances, comment expliquer le monde ? Autrement 2014

Jacques Attali


attali-photoest né le 1er novembre 1943. Polytechnicien, énarque et ancien conseiller spécial du président de la République François Mitterrand pendant dix ans, il est le fondateur de quatre institutions internationales : Action contre la faim, Eureka, BERD et Positive Planet. Cette dernière est la plus importante institution mondiale de soutien à la microfinance et a apporté son appui à plus de 10 millions de micro-entrepreneurs. Jacques Attali a rédigé plus de 1 000 éditoriaux dans le magazine de l’Express et est l’auteur de 67 livres vendus à 7 millions d’exemplaires et traduits en 22 langues. Il a également dirigé plusieurs orchestres à travers le monde (Paris, Grenoble, Londres, Jérusalem, Shanghai, Astana). Il est membre du Conseil d'administration de la Fondation du Judaïsme Français.

Elisabeth Badinter


Agrégée de philosophie, auteur de biographies littéraires, Présidente du Conseil de Surveillance de Publicis, membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.
Commandeur de l'Ordre du mérite culturel, Commandeur des Arts et des Lettres, Docteur Honoris Causa de l'Université de Liège et de l'Université Libre de Bruxelles.


Robert Badinter


Avocat, universitaire, essayiste et homme politique français (Garde des Sceaux, Ministre de la Justice de 1981 à 1986, et Président du Conseil Constitutionnel de 1986 à 1995).


David Banon


dscf1106Né au Maroc. Docteur ès Lettres de l’Université de Genève avec la mention summa cum laude décernée par les Prof. George Steiner, directeur de thèse, (Cambridge et Genève) ; et les membres du jury, les regrettés Robert Martin-Achard, (Université de Genève) ; Emmanuel Levinas, (Sorbonne) et Henri Meschonnic, (Paris VIII).
Professeur émérite de l’Université de Strasbourg. Membre de l'Institut Universitaire de France. A enseigné aux universités de Genève et Lausanne (Suisse), de Laval (Québec, Qc, Canada), de Strasbourg (France), au Collège des études juives de l’AIU à Paris ainsi qu’à l’Institut Universitaire Elie Wiesel de Paris. Est actuellement professeur invité à l’Université hébraïque de Jérusalem (département de Mahshévèt Ysraël/Etudes juives).
A publié une douzaine d’ouvrages dont notamment La lecture infinie (Seuil, Paris, 1987), préfacé par Emmanuel Levinas et traduit en italien chez Jaca Book, Milan, 2009 ; Le Midrach, (PUF, Paris, 1995 traduit en italien chez San Paolo, Milano, 2001) ; Le Messianisme, (PUF, Paris, 1998, trad. italienne, La Giuntina, Firenze, 2000 ) ; Entrelacs (Cerf, Paris, 2008) traduit en espagnol, Prométhéo, Buenos Aires, 2013 ; L’attente messianique, (Cerf, Paris, 2012).
A traduit en français trois ouvrages de Y. Leibowitz dont il a introduit la pensée dans le monde francophone, ainsi que de nombreux articles et études publiés dans des revues académiques en Europe, en Amérique du Sud et en Israël.
A paraître : L’oubli de la lettre, Albin Michel, Paris, 2017 et Le judaïsme revisité sur les bords de la Seine, Presses Universitaires de Strasbourg, 2016.

Elie Barnavi


picture-003Après des études d’histoire et de sciences politiques à l’Université Hébraïque de Jérusalem, à l’Université de Tel-Aviv et à la Sorbonne à Paris, il a été nommé professeur d’histoire de l’Occident moderne à l’université de Tel-Aviv, où il a dirigé entre autres le Centre d’Etudes internationales. Il a aussi été Directeur d’études à l’Institut de Défense nationale, et, de 2000 à 2002, ambassadeur d’Israël en France.
Directeur scientifique auprès de l’association du Musée de l’Europe à Bruxelles, Elie Barnavi a été le commissaire ou le co-commissaire de nombreuses expositions. Il travaille actuellement au développement du grand projet européen d’exposition relative aux relations entre l’Europe et la civilisation musulmane au fil des siècles.
Elie Barnavi est l’auteur de nombreux ouvrages et d’articles scientifiques et de vulgarisation. Il est également membre de plusieurs conseils scientifiques ou d’orientation. En France, il a été président du Colloque du Cinquantième anniversaire du ministère de la Culture. Il est membre du Conseil international du Musée international de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM) de Marseille.
Elie Barnavi est titulaire de plusieurs prix, notamment le Grand Prix de la Francophonie de l’Académie française.

Gérard Bensussan


bensussan-gerard est professeur de philosophie à l'Université de Strasbourg. Chercheur aux Archives Husserl de Paris (ENS, 45, rue d'Ulm) depuis une trentaine d'années, il y a animé plusieurs séminaires, sur Hegel, Marx, Rosenzweig, Levinas, l’héritage de l’idéalisme allemand et de ses critiques. Il est membre de plusieurs centres de recherches en France et à l'étranger. Il a notamment enseigné en Allemagne, au Brésil, au Chili, aux Etats-Unis, au Liban et en Israël et a participé à de très nombreux colloques dans le monde entier. Ses domaines de travail et de recherche sont la philosophie allemande et ses relations à la pensée juive de langue allemande d'une part, et d'autre part à la philosophie contemporaine, française en particulier. Il a notamment traduit Schelling, Rosenzweig, Feuerbach, Moses Hess et il est l'auteur de plusieurs dizaines d'articles. Il collabore ou a collaboré à la Quinzaine Littéraire, aux Temps Modernes, au Magazine Littéraire, à Lignes, à Esprit, à Cités. Ses principaux ouvrages, dont plusieurs sont traduits en allemand, en italien, en portugais, en espagnol et en japonais sont: Dictionnaire critique du marxisme (PUF, Quadrige, 1999, 3ème éd.), Moses Hess, la philosophie, le socialisme (PUF, 1985; 2ème éd. en 2004 chez Olms Verlag, Hildesheim-Zürich, New-York), Questions Juives (Osiris, 1988), La philosophie allemande dans la pensée juive (PUF, 1998), Franz Rosenzweig. Existence et philosophie (PUF, 2000), Le temps messianique. Temps historique et temps vécu (Vrin, 2001), Qu’est-ce que la philosophie juive ? (Desclée de Brouwer, 2004), Marx le sortant (Hermann, 2007), Ethique et expérience. Levinas politique (La Phocide, 2008), Dans la forme du monde. Sur Franz Rosenzweig (Hermann, 2009), L’impatience des langues (Hermann, 2010, avec D. Cohen-Levinas), Les équivoques de l’éthique (avec F. Bernardo, éd. bilingue Os Equivocos da éthica, Porto, 2013), Les Âges du monde de Schelling. Une traduction de l’absolu (Paris, Vrin, 2015). Il a été à l’initiative de la fondation du Parlement des Philosophes de Strasbourg qu’il a présidé pendant plusieurs années.

Pierre Birnbaum


Historien et professeur de sociologie politique à l'Université Paris Panthéon-Sorbonne et à l'Institut d'études politiques de Paris.


Catherine Chalier


chalier-catherine-photoCatherine Chalier est professeure émerite de philosophie à l’Université Paris-Ouest Nanterre. Son travail porte une attention majeure à la source hébraïque de la pensée et il cherche à montrer comment cette celle-ci permet de renouveler l’approche de questions philosophiques importantes. Très tôt sa rencontre avec Emmanuel Levinas fut décisive dans son parcours philosophique.
Elle s’intéresse aussi au dialogue interreligieux, avec les chrétiens et avec les musulmans. En particulier dans le cadre de la commission interreligieuse qu’elle préside à l’Alliance Israëlite Universelle.
Elle a, entre autres, publié plusieurs livres sur Levinas. Derniers livres parus : Le désir de conversion (Seuil, 2011), Kalonymus Shapiro, rabbin au Ghetto de Varsovie (Arfuyen, 2011, traduit en italien), Lire la Torah (Seuil, 2014, traduit en anglais et en italien), Aux sources du Hassidisme, Le Maggid de Mézéritch (Arfuyen, 2014) et La gravité de l’amour. Philosophie et spiritualité juives (PUF, 2016), Chaire Gilson 2016 de l’ICP.

Catherine Clément


photoCatherine Clément, née le 10-02-1939 à Paris, a passé sa petite enfance sur les bords de la Loire. A partir de 1950 elle fait ses études à Paris au lycée Victor Duruy, au lycée Fénelon et à l'ENS. Agrégée de philosophie, elle devient maître de conférences auprès de Vladimir Jankélévitch, puis chef du service culture au quotidien Le Matin de Paris, et enfin Directrice des échanges artistiques au ministère des affaires étrangères. Chemin faisant, elle publie une trentaine d'essais, autant de romans et un livre de poèmes écrits en anglais. Elle a vécu quatre ans en Inde, cinq ans en Autriche, trois ans au Sénégal et depuis 2003, elle fait partie des équipes du musée du Quai Branly dont elle dirige l'Université populaire.

Claude Cohen-Tannoudji


photo-cctClaude Cohen-Tannoudji est né en 1933 à Constantine. Il est Professeur honoraire de physique atomique et moléculaire au Collège de France à Paris. Avec ses collaborateurs, il a écrit 5 ouvrages sur la mécanique quantique, l’électrodynamique quantique, l’optique quantique, les statistiques de Lévy, la physique atomique ainsi qu’environ 200 articles théoriques et expérimentaux sur divers problèmes de physique atomique et d’optique quantique. Il est membre de l’Académie des Sciences et de plusieurs Académies étrangères, et Docteur Honoris Causa de plusieurs universités. Plusieurs distinctions lui ont été décernées, en particulier la Médaille d’or du Centre National de la Recherche Scientifique en 1996, et le Prix Nobel de physique en 1997, conjointement avec Steven Chu et William Phillips, pour ses travaux sur le refroidissement et le piégeage d’atomes par des faisceaux laser.

Konstantinos Costa-Gavras


Réalisateur de cinéma.


Boris Cyrulnik


photo-1-bc-haute-resolutionNé le 26 Juillet 1937 à Bordeaux.Neurologue et psychiatre, il a exercé comme médecin chef à la Salvate, Toulon et à la Seyne sur Mer, puis consultant des hôpitaux en neurologie. Il a édité 17 livres principalement chez Odile Jacob, 18 livres en qualité de directeur ou co-auteur et collaboré à plus de 200 publications médicales et scientifiques.
Son autorité médicale reconnue lui a valu de participer à plusieurs commissions ministérielles ayant trait à l’enfance et missions de l’Unicef. Plusieurs fois récompensé par des prix, il est Docteur Honoris Causa à l’Université de Mons-Hainaut et de Louvain en Belgique, de Lima au Pérou, de Laval au Canada. En 2013 il reçoit les palmes académiques et en 2014 le titre d’Officier de la Légion d’Honneur.

Luc Dardenne


lucLuc Dardenne, né en Belgique le 10 mars 1954, est cinéaste.
Il a enseigné à l’Université Libre de Bruxelles - « Questions d’écriture cinématographique »
Ses publications : Au dos de nos images (1991-2005), Les Editions du Seuil, La Librairie du XXIe siècle, Paris, 2005
Sur l’affaire humaine, Les Éditions du Seuil, La Librairie du XXIe siècle, Paris, 2012
Au dos de nos images II (2005-2014), Les Éditions du Seuil, La Librairie du XXIe siècle, Paris, 2015
Avec son frère Jean-Pierre Dardenne, il a réalisé :
1978 : Le chant du rossignol
1979 : Lorsque le bateau de Léon M. descendit la Meuse pour la première fois
1980 : Pour que la guerre s’achève, les murs devaient s’écrouler
1981 : R… ne répond plus
1982 : Leçons d’une université volante
1983 : Regarde Jonathan (Jean Louvet/son œuvre)
1987 : Falsch
1987 : Il court… il court le monde
1992 : Je pense à vous
1996 : La Promesse
1999 : Rosetta (Palme d’or au Festival de Cannes)
2002 : Le Fils (Prix d’interprétation masculine pour Olivier Gourmet au Festival de Cannes)
2005 : L’Enfant (Palme d’or au Festival de Cannes)
2008 : Le Silence de Lorna (Prix du scénario au Festival de Cannes)
2011 : Le Gamin au vélo (Grand Prix au Festival de Cannes, European Award du meilleur scénario, nommé aux Golden Globes)
2014 : Deux jours, une nuit (actrice, Marion Cotillard, nommée aux Oscars)
2016 : La Fille inconnue (Sélection officielle au Festival de Cannes)

Alain Finkielkraut


Philosophe, écrivain et membre de l'Académie française.


Alain Fleischer


Cinéaste, photographe, plasticien et écrivain.


Saul Friedlander


saul-friedlander-231Historien israélien spécialiste de la Shoah et du nazisme, auteur de nombreux ouvrages.


Yona Friedman


Architecte et sociologue.


Carlo Ginzburg


CGinzburgCarlo Ginzburg (1939) a enseigné à l’Université de Bologne, à UCLA, à l’Ecole Normale Supérieure de Pise. Parmi ses livres, traduits en plus de ving langues, on peu citer Les batailles nocturnes; Les fromage et les vers; Mythes, emblèmes, traces; Enquête sur Piero della Francesca; Rapports de force; Le juge et l’historien; A’ distance; Nul île n’est une île; Le fil et les traces; Peur révérence terreur. Il a reçu le prix Aby Warburg (1992), le Humboldt-Forschungspreis (2007), le prix Balzan pour l’histoire européenne, 1400-1700 (2010).


Mireille Hadas-Lebel


mireille-hadas-lebelProfesseur émérite d’histoire des religions,Université de Paris IV-Sorbonne
Ancienne élève de l'Ecole Normale Supérieure
Agrégée de grammaire
Docteur d’Etat en histoire ancienne
Ouvrages publiés :
- Histoire de la langue hébraïque, des origines à la l’époque de la Mishna Peeters, Louvain 1976 et 1995.
- L’hébreu, 3000 ans d’histoire, Albin Michel, 1992 (traduit en italien)
- Flavius Josèphe, le Juif de Rome, Fayard, 1989 réed. Traduit en 7 langues (anglais, italien, espagnol, portugais, roumain , polonais, japonais)
- Massada, histoire et symbole, Albin Michel 1995 (traduit en allemand et en italien)
- Jérusalem contre Rome, Cerf, 1990, Prix François Millepierres de l'Académie française, 1991, rééd.2003. Traduction anglaise Jerusalem against Rome, éd. Peeters, Louvain 2006. Réédition en livre de poche CNRS-Cerf 2012.
- Le peuple hébreu entre la Bible et l’histoire, collection « Découvertes », Gallimard 1997, plusieurs rééditions, traduction japonaise, coréenne , italienne
- Hillel, un sage au temps de Jésus, Albin Michel, 1999, repris dans la collection «Spiritualités vivantes »en 2005, traduction italienne 2002, traduction roumaine 2006.
- Philon d’Alexandrie, un penseur en diaspora, Fayard 2003, traduction hébraïque 2007, traduction anglaise, Brill, 2012.
- avec E. Starobinski-Safran, Incursiuni în iudaismul antic, exegeze, filozofie, istorie, Editura Hasefer, Bucarest 2005 (recueil d’articles traduits).
- avec Henry Mechoulan et Hélène Knafou, La pierre glorieuse de Nabuchodonosor ou la fin de l’histoire, de Menasseh ben Israël, introduction et notes, Vrin 2007
-Rome , la Judée et les Juifs, Picard 2009
-La révolte des Maccabées( 167-142 av. J. C ), LEMME, 2012
- 2 manuels d’hébreu, (éditions l’ Asiathèque) en collaboration avec Sonia Barzilaï, accompagnés de CD-ROM( Yodéa éditions).
- Une Histoire du Messie, Albin Michel 2014.

Moshe Idel


Historien et philosophe israélien, auteur de nombreux ouvrages sur la Kabbale et la mystique juive.


Dani Karavan


Artiste plasticien et sculpteur israélien.


Blandine Kriegel


Philosophe, professeur des universités, ancienne présidente du Haut Conseil à l'intégration, conseillère de Jacques Chirac et ancien membre du Comité consultatif national d'éthique.


Julia Kristeva


née en Bulgarie, travaille et vit en France depuis 1966. Elle est écrivain, psychanalyste, professeur émérite à l’Université Paris 7 - Diderot et membre titulaire de la Société Psychanalytique de Paris. Docteur Honoris Causa de nombreuses universités aux États-Unis, au Canada et en Europe où elle enseigne régulièrement. Commandeur de la Légion d’Honneur (2015), Commandeur de l'Ordre du Mérite (2011), première lauréate en décembre 2004 du Prix Holberg (créé par le gouvernement de Norvège pour remédier à l'absence des sciences humaines dans le palmarès du Nobel), elle a obtenu le Prix Hannah Arendt en décembre 2006 et le prix Vaclav Havel en 2008. Elle est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages, parmi lesquels : La Révolution du langage poétique, Histoires d’amour, Pouvoirs de l'horreur (essai sur l'abjection), Soleil noir (dépression et mélancolie), Le Temps sensible (Proust et l’expérience littéraire), la trilogie Le génie féminin : Hannah Arendt, Melanie Klein et Colette, La Haine et le Pardon, Cet incroyable besoin de croire, Pulsions du temps, ainsi que des romans dont Les Samouraïs, Meurtre à Byzance, L’Horloge enchantée, et le récit Thérèse mon amour ; la biographie Je me voyage sous forme d’entretiens qui vient de sortir en octobre 2016. Son œuvre est entièrement traduite en anglais, et la plupart de ses livres sont disponibles dans les grandes langues du monde.

Bernard-Henri Lévy


bh-levy-c-ali-mahdavi-photo-1-nbNormalien, agrégé de philosophie, écrivain, fondateur et directeur de La Règle du Jeu, éditorialiste au Point, au Corriere della Sera, au El Pais, ainsi qu’à d'autres publications (New York Times, Huffington Post, Daily Beast, Haaretz, Aftenposten, Espressen de Stockolm, New Republic) où il analyse, chaque semaine, l’actualité politique, artistique et culturelle, Bernard-Henri Lévy, ou BHL, a obtenu le prix Médicis pour Le Diable en tête et le prix Interallié pour son roman Les Derniers Jours de Charles Baudelaire.
Il maintient la tradition des intellectuels engagés dans l’action et les idées, tels Malraux, Sartre et Camus.
Depuis son premier voyage au Bangladesh, accrédité par le quotidien « Combat » jusqu’à son enquête, au Pakistan, sur la mort de Daniel Pearl en passant par ses multiples voyages à Sarajevo encerclée par les milices serbes, ou par la plongée dans les « guerres oubliées » d’Afrique et d’ailleurs, ou encore son engagement, dès le premier jour, auprès du peuple Libyen en lutte contre Kadhafi, il n’a cessé de mettre sa plume au service des causes qu’il estimait justes.
Il y a toutefois une préoccupation qui domine son oeuvre, c’est l’idée du Mal.
Pour BHL, le XXème siècle est le siècle du Mal : fascisme, communisme et, aussi, islamisme radical sont les visages successifs que ce Mal a pris, et continue de prendre, à l’orée du XXIème siècle.
Son livre « La Guerre sans l’aimer» (Grasset, novembre 2011) donne toute la mesure de ce programme. De même que, dans le domaine de l'Art, son essai intitulé Les Aventures de la vérité.
Bernard-Henri Lévy a réalisé trois documentaires qui furent tous trois dans la sélection officielle du Festival de Cannes: Bosna! (1994), puis Le Serment de Tobrouk (2012) et enfin Peshmerga (2016).
Ouvrages majeurs :
La Barbarie à visage humain, Grasset, 1977
L’Idéologie française, Grasset, 1981
Le Siècle de Sartre, Grasset, 2000
Qui a tué Daniel Pearl ?, Grasset, 2003
American Vertigo, Grasset, 2006
Ce grand cadavre à la renverse, Grasset, 2007
Pièces d’identité, Grasset, 2010
La Guerre sans l’aimer, Grasset, 2011
Les aventures de la vérité. Peinture et philosophie, un récit, Grasset, 2013
Hôtel Europe, Grasset, 2014
L'Esprit du judaïsme, Grasset, 2016

Jean-Luc Marion


Philosophe et membre de l'Académie française. Professeur émérite à la Sorbonne, il est actuellement professeur à l'Université de Chicago et docteur honoris causa de nombreuses universités étrangères. Il reçoit le Grand Prix de l'Académie française en 1992. Il est membre du conseil pontifical pour la culture (dicastère de la Curie romaine), nommé par le pape Benoît XVI;
- Certitudes négatives, 2010
- Sur la pensée passive de Descartes, 2013
- Courbet ou la peinture à l'œil, 2014
- Cours sur la volonté, 2014
- Reprise du donné, 2016


Jean-Claude Milner


Linguiste, philosophe et essayiste. Professeur de linguistique à l'Université Paris VII Diderot, Directeur du Collège international de philosophie de 1998 à 2001, il a fondé puis dirigé jusqu'en 2004 la collection "Philia".


Arnold Munnich


munnich_bigArnold Munnich, né le 9 octobre 1949, est pédiatre-généticien.
Il est le créateur et le chef du département de génétique médicale de l'hôpital Necker-Enfants malades de Paris.
Après l’internat des hôpitaux de Paris, (1975) et une thèse de sciences (1988) réalisée à l'Institut Cochin sous la direction d’Axel Kahn, il est nommé professeur de génétique à l'Université Paris V en 1989.
Il dirige l'unité INSERM « Handicaps génétiques de l'enfant » depuis 1990 en succession de Jean Frézal chez lequel il avait fait son clinicat (1986-1990) à l'Hôpital Necker à Paris.
Après l'élection à la présidence de la République Française de Nicolas Sarkozy, Arnold Munnich est nommé conseiller du président pour la recherche biomédicale et la santé.
• 1994 : Prix "Jean-Hamburger" de la Ville de Paris
• 1999 : Prix " Jean-Pierre Lecocq " de l'Académie des Sciences
• 1999 : Prix Eloi Collery de l’Académie de Médecine
• 2000 : Grand Prix INSERM de la recherche médicale.
• 2004 : Membre de l’Académie des Sciences
• 2007 : Lauréat du European Society of Human Genetics Award
• 2009 : Lauréat du Gagna & Van Heck Award du Fonds National de la recherche de Belgique
• 2012: Lauréat du Carter Award de la British Society of Human Genetics
• 2014 : Grand Prix Jean Bernard de la Ville de Paris
Arnold Munnich est l’auteur de 887 publications internationales à comité de lecture (Nature Genetics : 36 publications, Nature : 4 publications, Cell : 1 publication, Science : 5 publications, New England Journal of Medicine : 1 publication, Lancet : 17 publications, American Journal of Human Genetics : 62 publications ). Son H index est de 87. Il a déposé 5 brevets, dont celui pourtant sur l’identification du gène de l’amyotrophie spinale (plus forte redevance des brevets pris par l’Inserm à ce jour).
Pédiatre et généticien, Arnold Munnich a consacré ses recherches à l'identification de gènes responsables de handicaps neurologiques, métaboliques et malformatifs de l'enfant. Il a créé le département de génétique de l'hôpital Necker-Enfants Malades où sont réunies les compétences nécessaires au transfert des connaissances de la recherche en génétique à de réelles applications pratiques au bénéfice des enfants atteints et leurs familles.
Depuis 1990, Arnold Munnich a tenté de mettre la génétique moléculaire au service de la pédiatrie et de concilier génétique clinique et génétique moléculaire. Ces efforts l’ont conduit à réunir dans un même lieu i) une Unité de recherches de l'Inserm consacrée à l’identification de gènes responsables de handicaps neurologiques, métaboliques, malformatifs et sensoriels de l'enfant, ii) un Service de génétique clinique de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, iii) une Unité de génétique moléculaire hospitalière pré et postnatale au service des patients et de leurs familles.

Il est le co-fondateur de l’Institut Hospitalo-universitaire (IHU) Imagine avec Claude Griscelli et Alain Fischer

Tobie Nathan


Psychologue, professeur émérite de psychologie à l'université Paris VIII, écrivain. Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres.


Martha C. Nussbaum


Philosophe américaine, elle s'intéresse particulièrement à la philosophie antique, au droit et à l'éthique.


Ruwen Ogien


Philosophe, directeur de recherche au CNRS en philosophie, membre du laboratoire La République des savoirs, ses travaux portent notamment sur la philosophie morale et la philosophie des sciences sociales.


Marc-Alain Ouaknin


Philosophe et écrivain, formé aux études rabbiniques.


Myriam Revault d'Allonnes


Philosophe, professeur émérite des universités à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, chercheur associé au Centre de recherches politiques de Sciences Po. Elle a été directrice de programme au Collège international de philosophie de 1986 à 1992. Elle collabore à la revue Esprit.


Michael Sandel


Philosophe, politique américain, professeur à Harvard au sein du département de science politique.


René Samuel Sirat


Grand Rabbin de France de 1981 à 1988, puis Grand Rabbin au Consistoire central, professeur à l'INALCO de 1968 à 1996, il a dirigé de 1965 à 1992 la section d'études hébraïques et juives.


Jean Staarobinski


Médecin, Historien, écrivain, psychiatre et critique littéraire. Membre de l'Académie des sciences morales et politiques (Institut de France) ainsi que de plusieurs académies françaises, européennes et américaines. Il est docteur honoris causa d' universités en Europe et en Amérique.


Zeev Sternhell


zeev-sternhellHistorien et penseur politique israélien, lauréat en 2008 du prix Israël pour ses travaux en sciences politiques.


Guy Stroumsa


guy-stroumsaBA Université Hébraïque de Jérusalem; MA, PhD Harvard, MA Oxon.; Dr. honoris causa, Zurich
Professeur émérite (Chaire Martin Buber) d’Histoire des religions, Université Hébraïque de Jérusalem
Professeur émérite de l’étude des religions abrahamiques, and Fellow émérite de Lady Margaret Hall, Université d’Oxford
Membre de L’Académie Nationale d’Israel des Sciences et des Lettres
Récipient du Prix Humboldt pour la recherche.
Chevalier de l’Ordre du Mérite.
Médaille d’Or de la Ville de Toulouse.
Les recherches de Guy G. Stroumsa portent en particulier sur l’histoire religieuse du monde méditérranéen dans l’antiquité tardive, ainsi que sur l’historiographie et l’épistémologie de l’histoire des religions.
Il a publié douze livres et a dirigé ou co-dirigé la publication de vingt autres ouvrages. Son dernier livre: The Scriptural Universe of Ancient Christianity (Harvard University Press, 2016).
Parmi ses publications en français:
Savoir et salut: traditions juives et tentations dualistes dans le christianisme ancien (Paris: Le Cerf, 1992)
Les juifs présentés aux chrétiens: textes de Léon de Modène et de Richard Simon, introduits et commentés (Paris: Belles Lettres, 1998) (avec Jacques Le Brun)
La fin du sacrifice: Mutations religieuses de l'antiquité tardive (Collège de France; Paris: Odile Jacob, 2005)
. Le rire du Christ et autres essais sur le christianisme antique (Paris: Bayard, 2006)

Nathan Wachtel


img_0452-002Historien et anthropologue français, spécialiste de l'Amérique Latine. Directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales en 1976, il est nommé Professeur au Collège de France, titulaire de la chaire d'Histoire et d'anthropologie des sociétés méso-américaines et sud-américaines depuis 1992.


Annette Wieviorka


Historienne, spécialiste de la Shoah et de l'histoire des Juifs au XXème siècle.


Michel Wieviorka


michel-wieviorka-fmshMichel Wieviorka, docteur d'Etat ès Lettres et Sciences Humaines, directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, est le Président du directoire de la Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme (FMSH). Il a été directeur du Centre d'analyse et d'intervention sociologiques (CADIS, EHESS-CNRS) entre 1993 et 2009.
De 2006 à 2010, il a été Président de l'Association internationale de sociologie AIS/ISA, et il est membre depuis 2014 du Conseil scientifique de l’ERC (European Research Council).
Il a été co-directeur, avec Georges Balandier, de la revue Cahiers Internationaux de Sociologie de 1991 à 2011, et il dirige maintenant avec Laetitia Atlani-Duault la nouvelle revue SOCIO, qu’il a créée en 2013.
Après avoir dirigé la collection "Voix et Regards" aux Editions Balland, il a aujourd'hui la responsabilité de la collection "Le monde comme il va" aux Editions Robert Laffont, et avec Julien Ténédos de la collection « Interventions » aux Editions de la MSH. Son dernier ouvrage : « Le Séïsme Marine Le Pen Présidente » Editions Robert Laffont.
Thèmes de recherche
Ses recherches ont porté ou portent sur la notion de conflit, le terrorisme et la violence, sur le racisme, l'antisémitisme, sur les mouvements sociaux, la démocratie ainsi que sur les phénomènes de différence culturelle.

Avraham B. Yehoshua


yehoshua-photo_cendamoa1-bRomancier israélien, il reçoit le prix Médicis étranger 2012 pour son roman Rétrospective.
Pour assister à l'événement
l'enregistrement préalable est obligatoire,
conformément aux dispositions du plan Vigipirate
et aux mesures de sécurité du CESE.
Complet
Suivez l'actualité du Colloque
sur les réseaux sociaux